relations au travail

Environ un tiers des couples se sont rencontrés sur leur lieu de travail. Quoi de plus naturel puisque nous passons la plupart de notre temps au travail. En outre, le monde professionnel réunit des collègues avec des points communs, les mêmes diplômes, voire des centres d’intérêt similaires. Pourtant, 90% des relations qui se nouent au bureau ne durent pas. Si malgré tout, il vous est impossible de résister à l’âme sœur, voici quelques conseils pour gérer ce genre de situation qui peut s’avérer délicate.

Mesurer les risques

Avant de se lancer, il est conseillé de réfléchir aux conséquences. En effet, si les choses tournent mal, vous aurez davantage de difficultés à vous en remettre. Côtoyer son « ex » tous les jours pourrait vous conduire à envisager la démission comme seule issue de secours. Il va de soit que dans les grandes entreprises, une relation amoureuse se gère plus facilement, à moins de travailler dans le même service. Mais une mutation est plus facile à obtenir.

Si possible, évitez de flirter avec l’un des managers et encore moins votre supérieur hiérarchique : vous risqueriez d’être taxé de favoritisme. De même, vous courrez le risque, en cas d’évolution de carrière, qu’on vous critique sur votre « promotion canapé ». Quant à votre chef, sa crédibilité et ses décisions pourraient être remises en cause.

Vis-à-vis de vos collègues, votre relation peut conduire à une détérioration de l’ambiance de travail, susciter des non-dits ou encore des problèmes de confiance conduisant à un certain isolement. Ainsi, plus vous resterez discret, moins vous alimenterez les jalousies et les ragots.

Miser sur la discrétion

Attendez d’être sûr de vous pour dévoiler votre relation. Une fois établi le sérieux de celle-ci, vous pouvez en parler en toute transparence à votre supérieur, ou pas. Pourquoi ? Le fait d’officialiser votre union en toute franchise peut être apprécié par votre chef. Commencez par lui, puis dites-le à vos collègues. En effet, quoi qu’on en dise, une relation cachée sur son lieu de travail s’avère le plus souvent un secret de polichinelle. Il vaut mieux faire preuve de franchise, tout en restant discret. A cela on pourrait aussi rétorquer que cela ne regarde personne d’autre que vous. Et vous avez raison. Pourtant, il paraît illusoire de penser que rien dans vos gestes ou dans votre comportement ne trahira vos sentiments. Car si cette manière d’agir peut s’appliquer aux relations éphémères ou au début d’une liaison, elle n’est guère réaliste sur la durée. Tôt ou tard, un collègue un brin observateur vous percera à jour et les langues se délieront au bureau.

Rester professionnel

Une fois la relation révélée, privilégiez le professionnalisme dans vos rapports : pas de gestes de tendresse démonstratifs ni de surnoms affectueux.

Évitez de parler de votre moitié à tout bout de champ, cela pourrait se retourner contre elle. Si possible, abstenez-vous également de donner votre avis au sujet des dossiers qu’il traite.

Il s’agit de faire en sorte que ni son travail ni le vôtre n’en pâtisse.

Cloisonner pour mieux s’aimer

Pour préserver son couple, il est nécessaire de séparer la sphère privée et la sphère professionnelle. Ainsi, il vaut mieux éviter de parler travail en rentrant le soir ou de s’afficher comme des tourtereaux devant la machine à café. Le plus difficile est peut-être de prendre du recul au quotidien ou de garder son objectivité en toute circonstance et ne pas, par exemple, passer sa mauvaise humeur sur son conjoint-collègue sous prétexte que vous vous êtes disputés le matin même.

Au fil des mois qui passent, il est essentiel de construire deux univers nettement distincts, si vous voulez que votre relation dure.

Garder une part d’indépendance

Vivre ensemble, travailler ensemble, respirer ensemble ? Pour ne pas avoir l’impression d’étouffer au bout de quelques semaines, il est indispensable de s’aménager des temps pour soi, via une ou plusieurs activités extra-professionnelles, en dehors du couple. Sport, cinéma entre copains, ou autres loisirs vous permettront de ne pas vous scléroser dans une relation. Vous aurez envie de vous retrouver et un tas de choses à vous raconter.

Et sur le plan légal ?

D’un point de vue légal, rien ne vous interdit d’entretenir une relation avec un collègue de travail. L’entreprise n’a pas le droit d’édicter des règles à ce sujet, que ce soit dans votre contrat ou dans le règlement intérieur. Plusieurs lois vous protègent en la matière.

L’une des lois Auroux, la loi n° 82-689 du 4 août 1982 relative aux libertés des travailleurs dans l’entreprise, dit que le règlement intérieur « ne saurait comporter de disposition lésant les salariés dans leur emploi […] en raison de leur situation de famille ». Les lois Auroux, ainsi que l’article L1132-1 du Code du travail, interdisent également toute forme de discrimination, notamment sur la situation de famille. De plus, l’article 9 du Code civil stipule que « chacun a droit au respect de sa vie privée ».

En revanche, vous risquez des sanctions si vous ne respectez pas certaines règles élémentaires comme la discrétion, l’usage de votre matériel ou de votre bureau pour autre chose que votre travail.

De plus, si vous êtes trop démonstratif, l’employeur peut vous sanctionner s’il estime que votre comportement constitue un trouble manifeste à l’entreprise.

Vous ne pouvez donc pas être licencié pour avoir une relation amoureuse au travail. Ce motif ne serait valable que si votre liaison causait un préjudice à l’entreprise ou un trouble objectif caractérisé.

Ainsi, si vous voulez continuer à roucouler en toute tranquillité, réservez-vous et patientez jusqu’au soir : vous n’en serez que plus heureux de vous retrouver.